Pour que votre volonté soit respectée

Directives anticipées CRS

A quoi servent les directives anticipées?

Les directives anticipées vous permettent de définir par écrit les traitements et actes médicaux auxquels vous consentez ou non pour le cas où vous ne seriez plus en mesure de prendre des décisions.

Directives anticipées – Notice pour la rédaction des directives anticipées

Notice pour la rédaction des directives anticipées (incl. Glossaire und Conditions générales de vente)

Volume: 20 pages
Disponible en: Français, Allemand et Italien

Ce qu’il faut retenir

  • Toute personne capable de discernement peut établir des directives anticipées.
  • Les directives anticipées vous permettent de définir par écrit les traitements auxquels vous consentez ou non pour le cas où vous ne seriez plus en mesure de prendre des décisions.
  • Veillez à employer des formulations précises et à éviter les contradictions.
  • En choisissant des représentants, vous déterminez les personnes qui se chargeront de faire respecter vos directives anticipées dans le cas où vous seriez frappé-e d’incapacité de discernement. Si vous ne désignez pas de représentant, le personnel soignant mettra en œuvre vos directives de la meilleure façon possible.
  • Vous pouvez modifier ou révoquer tout ou partie de vos directives anticipées à tout moment, aussi longtemps que vous êtes capable de discernement.
  • Parlez de vos directives anticipées avec vos représentants. Ceux-ci doivent connaître vos volontés et être disposés à les faire respecter.
  • Conservez vos directives anticipées en un lieu facilement accessible afin qu’elles puissent être retrouvées rapidement. Vous avez la possibilité de les confier au centre de dépôt de la Croix-Rouge suisse (CRS). Cette prestation est payante.

Faites-vous conseiller

Pour prendre rendez-vous, contactez la Croix-Rouge de votre région.

Votre canton n'est pas disponible ?

Nous serons heureux de vous aider à trouver le centre d'information le plus proche. Contactez-nous via la hotline gratuite 0800 99 88 44 ou via le formulaire de contact.

Pour les hôpitaux et le corps médical uniquement

Numéro d’urgence du centre de dépôt de la CRS pour la consultation de directives anticipées (24h/24): 0800 997 395

Etablissez vos directives anticipées avec nous - les directives anticipées en bref

Questions les plus fréquentes

Découvrir le dossier de prévoyance de la CRS

Décidez aujourd’hui de ce qui adviendra demain: avec le dossier de prévoyance de la CRS, vous réglez à l’avance et en toute autonomie des questions essentielles.

Mandat pour cause d’inaptitude, directives anticipées, dispositions en cas de décès ou testament – vous trouverez dans le dossier de prévoyance de la Croix-Rouge suisse (CRS) toutes les informations nécessaires pour pouvoir prendre les devants.

Prix: 22 CHF (frais de port exclus).

Dossier de prévoyance de la CRS

Plus d'informations

Conseil

Lors de l’entretien-conseil, notre spécialiste vous aide à réfléchir à vos besoins, à répondre aux questions que vous vous posez et à rédiger vos directives anticipées.

La rédaction de directives anticipées est un exercice exigeant. Il s’agit en effet d’un document qui aborde des questions éthiques et existentielles et règle des points importants touchant à la vie et à la mort. Les conseillers de la CRS disposent de toutes les connaissances, notamment médicales et juridiques, pour vous assister.

Ils vous aident à établir vos directives anticipées, à faire le point sur vos souhaits et vos attentes et à répondre à vos interrogations. Tous sont tenus au secret professionnel.

Ce service, payant, est proposé par les associations cantonales de la Croix-Rouge. Veuillez vous mettre directement en relation avec celle de votre région pour fixer un rendez-vous. Pour toute autre question, n’hésitez pas à prendre contact avec notre hotline.

Dépôt

Nous vous offrons la possibilité (payant) de déposer auprès de la CRS vos directives anticipées dûment complétées, datées et signées : vous aurez ainsi la certitude qu’elles seront facilement accessibles et pourront être transmises sans tarder au personnel médical.
Les directives déposées auprès de la CRS sont consultables 24h/24 (365 jours par an) par les personnes autorisées. En cas d’urgence, l’équipe médicale vous ayant pris en charge y aura donc accès rapidement.

Vous recevez une carte personnelle que vous pourrez garder sur vous, par exemple dans votre portefeuille, ainsi que des copies de vos directives, destinées à vos proches ou à votre médecin de famille.
Vous avez également la possibilité de déposer vos directives anticipées CRS sans avoir fait appel auparavant à la prestation de conseil pour les établir. Chaque document qui nous est remis fait l’objet d’une vérification par un spécialiste. En cas d’ambiguïté, nous demandons les précisions nécessaires ou recommandons une consultation. Vous êtes par ailleurs régulièrement invité-e à actualiser vos directives. Vos besoins peuvent en effet évoluer avec le temps.

Pandémie de coronavirus: questions relatives aux directives anticipées

In der Patientenverfügung hält eine urteilsfähige Person fest, welchen medizinischen Massnahmen sie im Fall einer Urteilsunfähigkeit zustimmt oder nicht zustimmt. Bei einer Erkrankung am Coronavirus ist eine Urteilsunfähigkeit eher unwahrscheinlich. Trotzdem ist es wichtig, seinen Willen in Bezug auf der heutigen Situation seinen Angehörigen mitzuteilen.

Wegen der Coronoavirus-Pandemie machen sich zurzeit mehr Menschen Gedanken über eine Patientenverfügung. Das Verfassen einer Patientenverfügung ist ein Prozess der Willensbildung. Dabei helfen Gespräche mit Angehörigen und Fachpersonen. Eine urteilsfähige Person kann darin festhalten, welchen medizinischen Massnahmen sie im Fall einer Urteilsunfähigkeit zustimmt oder nicht zustimmt. In der Werthaltung kann sie festhalten, warum sie einer Massnahme zustimmt oder nicht. Die Entscheidung für oder gegen bestimmte medizinische Massnahmen im Falle der Urteilsunfähigkeit sollte allgemein gefällt werden und nicht spezifisch für eine schwer verlaufende Coronavirus-Erkrankung.

Eine Urteilsunfähigkeit infolge des Coronavirus ist eher unwahrscheinlich. Die erkrankte Person kann ihren Willen hinsichtlich der weiteren Behandlung ihren Angehörigen und dem medizinischen Team direkt mitteilen. Für Informationen zur dieser Erkrankung fragen Sie (telefonisch) Ihren Hausarzt, da je nach Vorerkrankung und Alter die Situation und der Krankheitsverlauf sehr unterschiedlich sein kann.

Personen können zum Schluss kommen, dass ihre grundsätzliche Haltung gegenüber einer intensivmedizinischen Behandlung (z. B. nach einem schweren Sturz) abweicht vom Willen im Fall einer schweren Infektionskrankheit wie der Coronavirus. In diesem Fall kann dieser Wille als unmissverständlichen, zusätzlichen Hinweis in der Patientenverfügung oder auf einem Zusatzblatt formulieren werden, z. B. durch explizite Ablehnung der künstlichen Beatmung zugunsten einer umfassenden palliativen Betreuung. Dieser zusätzliche Hinweis muss datiert sowie unterschrieben und kann Zuhause aufbewahrt werden. Wichtig ist, dass das persönliche Umfeld informiert ist.

Please define renderer for contentElementTestimonials inside ContentElements.js